jeudi 24 juillet 2014

en réponse à la guerre - chateau d'Hardelot


En réponse à la guerre
Exposition itinérante 2014-2018 - 71 artistes / 71 casques militaires.
Du 2 août au 5 octobre 2014 au Château d'Hardelot (62)  - Organisé par Freddy Pannecocke - Valéry Poulet et l'Asso Smac.


Dans le cycle des commémorations du centenaire de la Première guerre mondiale, 71 artistes internationaux se sont interrogés sur la guerre, comme support de création : le casque militaire 
2014, le centenaire de la première guerre mondiale, beaucoup de régions comme le Nord - Pas-de-Calais, la Picardie, la Champagne-Ardenne en portent encore les stigmates : armes, obus, mines sont toujours là sous nos pieds. Le stock d’armes chimiques retrouvé n’a toujours pas été démantelé.Cette guerre eut des conséquences funestes, des millions de victimes et nous mena droit à la seconde guerre mondiale. Elle changea aussi la face du monde jusqu’à aujourd’hui : premiers mouvements d’émancipations féminines, révolutions, émergence de nouvelles forces politiques, une géographie politique modifiée... Mais paradoxalement 1914 aboutit à l’émergence de mouvements artistiques majeurs, cubisme, abstraction, constructivisme, dadaïsme qui interpellent toujours. Le temps des avant-gardes !
Comment des artistes d’aujourd’hui pensent ou appréhendent ce conflit qui devait être le dernier, la « Der des Der » comme il se disait à l’époque? Comment ces artistes mettent en scène, détournent ou dénoncent la barbarie de la guerre en général ? Comment exploitent ils la paix dans leur travail ? Plus largement, comment l’art vient se confronter ou rejoindre la grande histoire...
Chaque artiste participant présente sa réponse sur un «casque militaire» comme support de son oeuvre. Peint, gravé, brodé, recouvert, détourné... 71 artistes choisis pour la diversité de leur approches, peintres, illustrateurs, plasticiens, vidéastes, photographes… Soixante-dix univers différents et  autant de mixité de médiums. Le choix du casque militaire s’est imposé d’emblée, pour plusieurs raisons. Le casque entretient un rapport direct avec son possesseur, il protège celui-ci, il est donc défensif plutôt que belliqueux mais paradoxalement , il identifie l’armée à laquelle on appartient. Il marque aussi un passage dans une industrialisation de la guerre, il vient par exemple remplacer le képi dans l’armée française. Il manifeste une évolution, passage à la guerre industrielle, à l’évolution de l’armement et pourtant il reste lié à l’individu qui le porte. Hormis l’attrait pour les différents travaux présentés,la volonté de cette exposition est aussi de créer des espaces culturels éphémères, de susciter des réflexions autres qu’historiques sur cette guerre.
Le dernier ancien combattant est mort, il y a quelques années déjà. Nos générations et les générations futures oublient peu à peu ou ignorent out de cette guerre qui deviendra un jour une guerre de cent ans. La mémoire se perd et pourtant cette guerre fait partie du patrimoine commun européen. Et surtout que cette Europe s’est construite aussi sur des bains de sangs avant de construire sur l’économique.
Cette exposition tient compte de ses éléments et avec humilité poser des moments, créer des espaces de mémoire et d’attention dans cette commémoration qu’est le centenaire de la « grande guerre », revisiter les lieux, les villes toujours martyrisées, défigurées à jamais par ce conflit.
Surprendre le spectateur dans les endroits riches de sens ou simplement là où il est disposé à échanger. Acte culturel, mais aussi acte rassembleur. D’une part, accueillir des artistes internationaux, c’est montrer la volonté d’ouverture et d’accueil de nos régions, de réaffirmer aussi nos territoires comme terre d’artistes, de curiosité et de créativité. D’autre part, répartir l’exposition sur plusieurs territoires, c’est vouloir fédérer les villes et pays dans un projet commun autour de l’avenir et la paix.
Freddy Pannecocke & Valéry Poulet Commissaires d’exposition

Les artistes / AERTS - ANDREANI (Ita) -BALBI (Ita) -BARRET (Bel) - BARONNET (Bel) -BOUDOT -CALMETS -CARUEL- CHAUSSONNET - CHUON (Cambodge) -CINDRIC -COHEN - LE CYKLOP - DAQUIN - DELPRAT (Bel)- DEVILLLÉ - DOUAY - DUBRUNFAUT -DUPONT ESSAFI (Mar) - FANUELE -FERRÉ - FERRER - FRAENKEL - GAPONOV (Rus) -GRANCHER -GOUNY - GRAEFFLY (Bel) - HABIB (Mar) - HASSLAUER - HOFMAN - OUIDÉ (Madagascar) -JACMAIRE -JEAN LAIN -KAPTUR GINTZ (Pol) - KORSIG (All) - KLOPSCH (All) - KULUNDZIC (Ser) -KUPPLER (Ang) - LABASTIE (Bel) - LAHLOU - LANNOY - LE BRICOMTE - LIEVRE - LUSZPAK / MONTEILHET -MARCIN - MARCHAND (Bel) - MEURANT (Bel) - MOÏSE B. -MONBEL - PANNECOCKE - PARIS - PERIN - POULEUR - PRICE (Usa) PROGIN - QUETEL (All) - SERANDON / CARABALLO - SCIMO - SERVENT - TABAKIAN - TAMAIN - TECEDEIRO (Por) - TILL (All) -TOURTE - TRASHKOWSKY (Sui) - VIDGRAIN - YANG (Chi) - YDAÑEZ (Esp) ( en savoir +)


Exposition ouverte du mardi au dimanche, de 10h à 18h. 

Lieu : caves du château d'Hardelot.

lundi 21 juillet 2014

mu gallery - exposition collective


La mu-gallery est heureuse de vous convier

 le mardi 29 juillet 18h à 21h, 53 rue Blanche 75009 Paris
 au vernissage de l'exposition collective des artistes résidents 
 à la galerie depuis le mois de mars 2014. 

 Caline / F. de Verdière / Faire – Fer / C. Grenet / Karly & Anne V/ M. Le Coq / E. Métallo-Soud’art / JP. Mosca /  B. Pelier / I. Venet / Yvon  
                                             
L'exposition se déroulera du 29 juillet au 8 août 2014 

Ouverture de la galerie du mardi au samedi de 13h à 20h

A très bientôt le plaisir de vous accueillir pour un moment artistique et convivial.